Lien Saint Régis N°3

     Nous accueillons le « Lien Saint Régis » n°3. Il est pour nous qui le lisons, un moment qui nous relie avec les uns et les autres et au-delà de la paroisse. Je me permets de vous saluer et de vous remercier à mon tour pour les mots que vous avez envoyés.

     Ce lien Saint Régis voudrait rejoindre tous les enfants de l’éveil à la foi et de la catéchèse. Le confinement nous oblige à nous tourner vers les réseaux sociaux, à nous connecter avec les parents pour vivre autrement la catéchèse. Tünde Cabanel (laïque en mission ecclésiale) a su de suite mettre en œuvre un parcours pour que les enfants soient éveillés à l’amour de Jésus et grandissent dans la confiance en Lui. Toute la paroisse est appelée à marcher avec ces enfants de la catéchèse pour qu’ils puissent accueillir pas à pas la joie de l’amitié vraie de Jésus et, à leur tour, regarder l’Eglise comme un Visage où rayonne pour eux et pour nous la Bonté de Dieu.

      Ce confinement nous a mis au ralenti comme dans toutes nos activités professionnelles. Malgré cette lenteur, chacun de nous est appelé à oser la confiance. Cette invitation nous vient de la Parole de Dieu qui nous lie, dans tous ces événements du quotidien, au Christ qui nous invite à marcher dans sa Lumière. Dans la nuit, Dieu nous invite à faire le choix de l’Evangile. A l’unisson de cet Evangile, un témoin nous fera découvrir sa réflexion en ce jour de la Fête du Christ Roi de l’Univers. Ce dimanche est aussi la conclusion de l’année liturgique. Dimanche prochain nous accueillerons le temps de l’avent, et commencerons une nouvelle année liturgique B. Il nous sera proposé de vivre un chemin de l’Avent, avec le Berger qui nous conduira, semaine après semaine à la Nativité du Seigneur.

     A l’écho de cet Evangile, il serait bon que nous puissions, au cœur de nos huit communautés de foi, fonder dans nos quartiers, nos villages, nos hameaux les plus lointains, des fraternités locales et missionnaires. Que chacune et chacun de nous, avec les fraternités présentes à La Versanne, à Saint Julien et Bourg Argental portions ce message de Paix à cause de l’Evangile. Elles répondent à cet appel fort d’aller à la source de l’Evangile. Des fraternités naissantes avec trois ou cinq personnes grandissent dans la foi et prennent l’initiative de la communion… Peut-être un jour, selon la grâce de l’Esprit Saint, une fraternité de jeunes parents, une fraternité d’étudiants, une fraternité de l’intergénération se constitueront pour se poser et avancer ensemble à cause de l’Evangile de Jésus.

     Dans ce temps particulier, le diocèse de Saint Etienne vit un temps de préparation jubilaire. Dans trois églises, une grande affiche nous appelle avec tous les diocésains à être une Eglise Ardente, Fraternelle et Missionnaire. Des équipes synodales vont être conviées à la réflexion commune pour la vie de l’Eglise diocésaine de Saint Etienne.

      Avec ce « lien Saint Régis », je vous dis que je vous porte dans la prière et l’amitié. Que cette fête que nous célébrons dans ce contexte sanitaire, nous appelle à découvrir que l’amour du Christ nous fait avancer dans la foi et la confiance. Il nous invite dans ce moment un peu particulier à être avec le Christ des « clameurs de la vie ».

     A vous toutes et tous, je vous souhaite une belle fête liturgique du Christ Roi de l’Univers.

Avec mon amitié et ma prière, Père Nicolas.

Tout le monde n’a pas Internet, alors n’hésitez pas à imprimer ce « Lien Saint Régis » et à le diffuser autour de vous.