Lien n°1

Ouvrir nos cœurs pour chanter…

1.Peuple où s’avance le Seigneur,
Marche avec lui parmi les hommes (bis)
Dieu saura bien ouvrir ton cœur
Pour que tu portes sa Parole.
Peuple où s’avance le Seigneur,
Marche avec lui parmi les hommes
3.Dieu nous confie le mot de “paix”
Quand va le monde au bruit des armes (bis)
Il nous réveille et nous tient prêts
A le connaître en toutes larmes.
Dieu nous confie le mot de ” paix ”
Quand va le monde au bruit des armes.
2.Puisqu’il annonce son retour,
Nous lui offrons notre patience. (bis)
Dieu fait déjà venir au jour
Les rachetés de sa souffrance.
Puisqu’il annonce son retour,
Nous lui offrons notre patience.
4.Quand dans la gloire il reviendra,
Nous connaitrons ce que nous sommes. (bis)
Car le Seigneur nous montrera
L’Esprit qui brûle en nos vies d’hommes.
Quand dans la gloire il reviendra,
Nous connaîtrons ce que nous sommes.

A l’écoute de la Parole du Dimanche

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples cette parabole :
    « Le royaume des Cieux sera comparable
à dix jeunes filles invitées à des noces,
qui prirent leur lampe
pour sortir à la rencontre de l’époux.
    Cinq d’entre elles étaient insouciantes,
et cinq étaient prévoyantes :
    les insouciantes avaient pris leur lampe sans emporter d’huile,
    tandis que les prévoyantes avaient pris, avec leurs lampes,
des flacons d’huile.
    Comme l’époux tardait,
elles s’assoupirent toutes et s’endormirent.
    Au milieu de la nuit, il y eut un cri :
‘Voici l’époux ! Sortez à sa rencontre.’
    Alors toutes ces jeunes filles se réveillèrent
et se mirent à préparer leur lampe.

Les insouciantes demandèrent aux prévoyantes :
‘Donnez-nous de votre huile,
car nos lampes s’éteignent.’
    Les prévoyantes leur répondirent :
‘Jamais cela ne suffira pour nous et pour vous,
allez plutôt chez les marchands vous en acheter.’
    Pendant qu’elles allaient en acheter,
l’époux arriva.
Celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces,
et la porte fut fermée.
    Plus tard, les autres jeunes filles arrivèrent à leur tour et dirent :
‘Seigneur, Seigneur, ouvre-nous !’
    Il leur répondit :
‘Amen, je vous le dis :
je ne vous connais pas.

Veillez donc,
car vous ne savez ni le jour ni l’heure. »

Une réflexion pour nous aider à poursuivre le chemin…

« Chaque fois que j’entends cette parabole, me revient en mémoire, la fable de Lafontaine : « La cigale et la fourmi » La cigale n’est-elle pas insouciante ? et la fourmi prévoyante ? La cigale n’est-elle pas dépourvue au point d’aller demander de l’aide à sa voisine ? et la fourmi n’a-t-elle pas la même réaction négative que les 5 vierges prévoyantes ?
             Mais après avoir laissé mon esprit vagabonder sur mes piètres connaissances en littérature, je me replonge avec bonheur dans ce beau texte de St Matthieu.
            Et je le laisse m’interpeler au plus profond de mon cœur.
          Qui suis-je quand le Seigneur frappe sans cesse à la porte de mon cœur ? Cette femme qui entretient la lampe de sa foi, par la prière, l’Eucharistie, l’attention aux autres, l’amour, la fidélité, le pardon, une vie empreinte de la Parole de Dieu etc…et dont la flamme ne s’éteint pas ? Ou cette femme insouciante, qui par son infidélité, par les tentations en tout genre, par une vie superficielle menée à 100 à l’heure, s’est endormie dans un sommeil spirituel, a perdu le désir de la rencontre et laissé la flamme s’éteindre ?
Sans doute tantôt l’une, tantôt l’autre !

           Bien sûr, je ne sais ni le lieu, ni l’heure de la rencontre avec le Christ à la fin des temps, mais IL vient à ma rencontre chaque jour, dans mon QUOTIDIEN. A moi de laisser la porte ouverte, la lampe allumée et de ne jamais cesser de LE DESIRER tout au fond de mon cœur. Jésus lui-même, par cette belle parabole, m’invite à allumer ma lampe avec l’huile de la foi, de la fraternité, de la charité. Mon cœur plein de lumière me permettra de vivre la vraie joie, ici et aujourd’hui. » (Jacqueline)

« Ô mon Dieu, Trinité que j’adore, aide-moi à m’oublier entièrement, pour m’établir en toi, immobile et paisible comme si déjà mon âme était dans l’éternité.
Que rien ne puisse troubler ma paix, ni me faire sortir de toi, mais que chaque minute m’emporte plus loin dans la profondeur de ton mystère.
Pacifie mon âme, fais-en ton ciel, ta demeure aimée et le lieu de ton repos.
Que je ne t’y laisse jamais seul, mais que je sois là, tout entière, tout éveillée, tout adorante, toute livrée à ton Action créatrice…… » (Ste Elisabeth de la Trinité)

Invitation à la prière : Nous pourrons, mettre un lumignon, une bougie, sur la table, et écrire sur une feuille blanche quelques mots qui nous parle le plus : huile, lampes, veillez, etc., le lumignon peut être laissé allumé toute la journée.

En direct …. La Paroisse, le Diocèse, l’Eglise……

Ce lundi 2 Novembre 2020, à l’invitation du Directeur du Collège Catholique St Joseph à Bourg Argental, à un temps de rencontre avec les élèves et les enseignants. Cette rencontre sur la cour de récréation a été intense de silence et de paroles dites par les élèves comme la prière de Saint François d’Assise : « Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix. Là où est la haine que je mette l’amour… »

Ce Lundi 2 Novembre, l’eucharistie pour nos frères et sœurs défunts a rassemblé une assemblée priante. Merci aux officiantes(ts) pour votre participation à cette célébration. Chères familles, nous vous accompagnons par la prière et l’amitié. Merci de votre présence.

Les funérailles seront célébrées selon les normes gouvernementales à 30 personnes (la mise en place des normes sanitaires est toujours en place), nous vous demandons après la célébration des funérailles, de ne pas vous rassembler entre vous sur le parvis des églises. Merci de votre compréhension à cette invitation. Respectons ensemble les gestes barrières pour soi et les autres.

Nous portons dans la prière : Régis COURBON, Marcel FANGET, Marie RICHARD, nous disons à leurs familles notre amitié et notre soutien dans la prière.

« Tends ta main au pauvre » (Si 7, 32). Dimanche prochain, le 15 Novembre 2020, 4ème Journée Mondiale des Pauvres instituée par le Pape François.

Sur le site du diocèse, vous pouvez vous inscrire pour assister à la visioconférence du théologien Fabien REVOL « Un regard chrétien sur l’écologie », ce lundi 9, à 20 heures.

A bientôt pour le prochain Lien Saint Régis, Père Nicolas

 

Retour vers la liste des liens Saint Régis